VIEWPOINT: Micropolluants sous vidéo-surveillance



Depuis plus de 30 ans, la société ViewPoint est engagée dans les technologies de pointe en traitement d’images, appliquées initialement aux neurosciences et à la recherche pharmaceutique. Son dirigeant a ensuite identifié que ce savoir-faire pouvait servir d’autres domaines, notamment l’environnement, où l’observation du vivant fournit des informations précieuses. Ils ont ainsi créé ToxMate™i et GreenSludge, deux outils permettant de qualifier la qualité d’un milieu en scrutant le comportement d’invertébrés. Rencontre avec le dirigeant de ViewPoint, Didier Neuzeret, ingénieur et physicien de formation.


Les Cahiers de l’Environnement : Concrètement, en quoi consiste votre technologie ? Didier Neuzeret : Notre cœur de métier consiste à faire du traitement d’image destiné principalement au domaine de l’écotoxicologie. Nous avons d’abord développé des outils de mesure permettant aux chercheurs de comprendre le fonctionnement du cerveau. Nous nous sommes ensuite intéressés au phénotypage végétal, puis au domaine de la qualité de l’eau. Notre savoir-faire est basé sur l’analyse du comportement du vivant (animaux et végétaux). Nous captons en continu des images, qui sont interprétées en temps réel, grâce à des logiciels spécifiques que nous développons en interne. Concrètement, dans le domaine de l’eau par exemple, nous analysons le comportement de 3 espèces de macro-invertébrés aquatiques placés dans le flux d’eau à étudier. Grâce aux recherches menées en collaboration avec le laboratoire d‘écotoxicologie INRAE Lyon, nous avons pu identifier que les modifications de comportement de ces organismes indiquaient, de manière très rapide et fiable, la présence de micropolluants. Si nous introduisons dans l’eau des résidus médicamenteux, des pesticides ou des métaux lourds, en quelques minutes, les organismes étudiés réagissent. Ils expriment des comportements différents et détectables. C’est ainsi que nous avons créé, avec INRAE, la station de biosurveillance ToxMate. Celle-ci permet d’avoir une vision globale de la présence de micropolluants là où les analyses physico-chimiques ne trouvent que ce que l’on demande de chercher : une gageure face au 100 000 molécules qui peuvent impacter nos rivières !

Les Cahiers de l’Environnement : A quels types de marchés votre technologie s’adresse-telle ?

Didier Neuzeret : Au départ, nous avons essentiellement travaillé pour la recherche médicale. Nos outils servent notamment dans la recherche sur des maladies telles que Parkison, l’épilepsie ou l’autisme. Puis, nous avons travaillé sur le végétal , en fournissant des systèmes pour analyser la croissance de végétaux, afin de comprendre ce qui permet d’obtenir les meilleures semences en climat sec par exemple. Nous travaillons , entre autres, avec INRAE Montpellier et Dijon dans ce domaine.

Pour la qualité de l’eau, notre outil ToxMate s’adresse aux gestionnaires de stations d’épuration urbaines et industrielles ainsi qu’aux usines de potabilisation. Enfin, notre savoir-faire trouve aussi des applications dans l’évaluation rapide de l’écotoxicité des boues sur les vers de terre. Nous venons de lancer notre solution GreenSludge qui s’adresse là aussi aux gestionnaires de stations d’épuration. Les Cahiers de l’Environnement : Votre savoir-faire s’exporte t-il ? Didier Neuzeret : Nos marchés historiques sont par nature internationaux. Nous avons fait le choix très tôt d’ouvrir des structures à l’étranger. Nous sommes aujourd’hui implantés, via des filiales commerciales, à Montréal et à Shanghaï. Grâce à ces emplacements stratégiques, Viewpoint exporte son savoir-faire dans le monde entier. Mais la conception et la production restent basées en France, à Civrieux dans l’Ain. Dans le domaine de la qualité de l’eau, de prochaines implantations de la stationToxMate sont prévues en Suisse, pays précurseur dans le traitement des micropolluants. Nous nous intéressons également à l’Allemagne et à la Chine.

Les Cahiers de l’Environnement : Si nous pouvons vous rencontrer cette année, où sommes- nous assurés de vous voir ? Didier Neuzeret : Nous vous donnons rendez-vous sur les prochains salons, Enviropro en septembre, Pollutec en octobre, les Carrefours de l’eau… Nous y présenterons nos dernières innovations ToxMate et GreenSludge. A bon entendeur…




i Le projet ToxMate a reçu une aide de l’Union Européenne et du programme de recherche et d’innovation accord 881495


ViewPoint 67rue Copernic, 01390 Civrieux +33 (0) 4 72 17 91 92 www.viewpoint.fr



  • Instagram
  • Facebook
  • Twitter
  • LinkedIn
  • YouTube
  • TikTok
Posts à l'affiche