top of page

Efectis France : Leader de la sécurité incendie




Efectis en France est un laboratoire agréé par le Ministère de l’Intérieur qui a célébré en 2022 son 50ème anniversaire. Sa mission principale : évaluer la résistance et la réaction au feu des produits intégrés à un bâtiment. Il est ainsi amené à déployer son expertise, tant pour la certification des produits eux-mêmes, que par les études « grandeur réelle » de résistance au feu d’immeubles ou de projets, avant que ces derniers ne sortent de terre. Rencontre avec Sébastien Boninsegna, Directeur Expertise d’Efectis France.



Les Cahiers de l’Environnement : Pouvez-vous nous présenter votre structure et son activité principale ?

Sébastien Boninsegna : Intégré au réseau international Efectis, Efectis France conçoit et réalise des tests et études ayant pour objet d’observer et d’optimiser la réaction et résistance des bâtiments face aux incendies. Les études du Groupe sont réalisées selon des normes nationales, européennes et internationales, selon l’implantation géographique de la structure concernée.

Notre champ d'action peut tout aussi bien concerner des tests spécifiques, toujours sur-mesure, que des projets plus globaux. Dans ce dernier cas, nous travaillons en collaboration avec des architectes, alors même que la construction d'un immeuble est encore au stade de projet.

En France, notre siège social se situe en région parisienne, à Saint-Aubin (91). Mais nous avons également deux laboratoires. Le premier à côté de Metz (57), et le second en région Rhône-Alpes (38). Nous disposons également de plusieurs délégations régionales, comme à Lyon, Bordeaux, Nantes ou Cherbourg. Ces multiples implantations nous permettent de nous situer au plus près des attentes de nos clients et de pouvoir répondre à l’ensemble de leurs demandes sur le territoire national.




Nous déployons nos compétences dans différents secteurs d'activités, notamment le nucléaire, les transports, l’habitat, les infrastructures, tunnels, immeubles de grande hauteur, processus industriels, stockage….

En France, nous sommes 160 employés et nous avons réalisé un chiffre d'affaires de 23 millions d'euros en 2022. Nous testons certaines parties de bâtiments (portes, cloisons, façades…).


Tous ces éléments étant mis en situation séparément. Mais nous pouvons également étudier de grands ouvrages. Pour cela, nous disposons d’un site dédié aux tests et aux essais atypiques, où nous pouvons reconstituer de grandes parties de bâtiments, supérieures à 5 mètres. Cette plateforme dédiée se situe en Bourgogne.



Enfin, nous travaillons également beaucoup sur la problématique de la construction en bois. Pour ce faire, nous devons recomposer des éléments de bâtiments bois complet sur lesquels nous mettons le feu et observons comment le bâtiment évolue avec son système d’extinction.


Au niveau international, le Groupe


Efectis, c’est aussi :

* Un organisme de certification reconnu dans 35 pays au monde

* Une croissance de 43% en 5 ans

* Plus de 850 normes accréditées

* Un chiffre d’affaires consolidé de plus de 33 millions d’euros en 2021

* Un investissement de 9 millions d’euros durant les 5 dernières années



Quel est le profil de vos clients ?

Selon notre niveau d’intervention, nos interlocuteurs varient. Si nous sommes consultés avant le démarrage de travaux, pour étudier la résistance au feu d’un projet dans son ensemble, nous échangeons davantage avec un maître d’œuvre ou un architecte. Nous pouvons ensuite assister l’entreprise générale dans le démarrage des travaux.

Lorsqu’un immeuble est déjà construit, nous pouvons traiter avec un maître d’ouvrage ou l’exploitant pour diagnostiquer la performance au feu d’un immeuble ou d’éléments constitutifs de celui-ci. Par exemple, il nous arrive fréquemment d’être consultés par des propriétaires ou gérants d’hôtels qui souhaitent tester la résistance au feu de leurs portes. Après plusieurs années d’exploitation, voire de vente et de rachat, ils peuvent en effet ne pas détenir les Procès-Verbaux en résistance au feu de leurs portes et en avoir besoin pour un éventuel contrôle. Dans ce cas, il revient bien-sûr bien moins cher de faire appel à nos services pour tester les portes que de les changer. C’est malheureusement encore parfois le cas et, dans la démarche de préservation de l’environnement qui doit tous nous animer, nous ne pouvons que le déplorer. Ainsi, récemment, nous sommes intervenus sur un bâtiment situé à la Défense. Nous avons évalué la résistance au feu de 400 portes et remis, à l’issue de notre intervention, les certificats idoines à l’exploitant. Tenant compte du coût d’une porte « coupe-feu », l’économie réalisée a été plus qu’appréciable. Nous sommes en outre en capacité d’intervenir en support auprès des pompiers, pour apprécier la sécurité globale d’un bâtiment face au feu. Enfin, nous collaborons régulièrement avec les Monuments Historiques, comme les châteaux (Versailles), les musées (Le Louvre) ou les édifices religieux (cathédrales), pour assurer le meilleur niveau de sécurité du public face au feu, dans un environnement où les contraintes et réglementations sont toujours spécifiques. Ainsi, l’identité de nos clients varie de la TPE (petite entreprise de pose et d’installation) à l’entreprise générale (Bouygues, Vinci, Eiffage et tous leurs sous-traitants) en passant par les industriels ou encore les promoteurs. Nous nous adaptons à chaque fois à la nature de leur demande et à leur process de collaboration.


Quelles actions déployez-vous pour préserver l’environnement ?

Dans nos recommandations pour optimiser la sécurité incendie des bâtiments, nous nous attachons à proposer de réemployer certains matériaux qui sont encore en bon état ou qui peuvent être réutilisés. C’est le cas de l’exemple que j’ai fourni concernant les portes. Nous faisons également partie du Booster du Réemploi, qui est une association regroupant tous les acteurs émergeants sur ce type d'activité. Ce Booster fédère aussi des bureaux de contrôle, des assureurs… pour que nous puissions chacun définir un cadre strict de réemploi des matériaux, en toute sécurité. Par notre présence, nous souhaitons aussi poser la question des responsabilités que chacun doit prendre face au défi environnemental.



Comment Efectis s’engage t-il à prendre activement part à l’évolution des réglementations en France ?

Notre mission première est d’accompagner les différents acteurs du marché afin de limiter la probabilité d’occurrence d’un sinistre dû à un incendie. En tant que laboratoire indépendant, dont l’action ne dépend d’aucun lobby, nous participons pleinement à la révision des textes réglementaires. Nous sommes, en tant que laboratoire agréé, à disposition des ministères en tant que support technique pour adapter les règlements et les normes au juste niveau de sécurité attendu. Ainsi, nous avons participé dernièrement à la révision de la réglementation Habitation, ainsi qu’à celle relative à la réglementation ICPE suite à l’incendie de l’usine Lubrizol, survenu en 2019. Notamment, pour répondre aux nouvelles contraintes réglementaires de l’arrêté du 24 septembre 2020, nous avons investi dans des moyens d’essais permettant de caractériser les concentrations de produits toxiques aigus ou chroniques des fumées d’incendie de sites industriels et logistiques.


Si nous souhaitons vous rencontrer, où pouvons-nous le faire ?

Nos équipes sont disponibles pour tout entretien dans nos laboratoires, nos agences ou directement chez le client. Nous assurons aussi des rendez-vous en distanciel. Nous sommes par ailleurs présents à chaque édition du salon de la construction BATIMAT et essayons de prendre activement part à tous les événements relatifs à la sécurité des bâtiments. Récemment, nous avons participé au Salon International de la Marine (SMM) en Allemagne, ainsi qu’à d’autres rendez-vous internationaux (Firex, Interschutz…).




EFECTIS GROUP

Route de l'Orme des Merisiers, 91193 Saint-Aubin





Comments


  • Instagram
  • Facebook
  • Twitter
  • LinkedIn
  • YouTube
  • TikTok
Posts à l'affiche
bottom of page