DEHONDT COMPOSITES, lin et technologie: l'innovation, du végétal au composite


Il était une fois… un groupe familial dont l’ADN était l’innovation, et la passion du lin. Le groupe DEHONDT, implanté en Normandie depuis 1953, première région productrice de lin fibre dans le monde, est spécialisé dans la récolte et la transformation du lin textile. Depuis 2003, le groupe a entrepris de diversifier ses activités, initiant une démarche de Recherche et Développement permettant d’intégrer l’utilisation du lin en fibres longues (25 à 30% de la plante) dans les matériaux composites.


En 2016, fort des résultats obtenus, le Département Composites « FlaxTechnic », après redéfinition de ses missions, est devenu une société à part entière : Dehondt Composites. Son coeur de métier est la fabrication de matériaux composites associant fibres végétales (dont le lin) et résines. Les gammes de produits développés et commercialisés vont des fibres (coupées ou longues) aux semi-produits (pré-imprégnés, plaques) et aux produits finis (comme les panneaux sandwichs) : Lintex, Nattex, Roving, Nattex Panel…


Le Label Qualiflax, obtenu par Dehondt Composites pour plusieurs gammes de produits, demeure la meilleure garantie de rigueur dans l’approvisionnement, de répétabilité des résultats, et de maîtrise des coûts. Ces produits permettent d’exprimer pleinement les qualités de la fibre de lin technique, liées à la légèreté, aux performances techniques et mécaniques (acoustiques, antivibratoires et thermiques), au caractère biosourcé (la fibre est issue d’une ressource renouvelable) et à la recyclabilité. La fibre de lin a des caractéristiques mécaniques proches de celles de la fibre de verre, mais possède en outre d’autres vertus exploitables dans ce type de technologie.

La fibre de lin (de densité 1.5) est plus légère que la fibre de verre (de densité 2.5), et les matériaux réalisés seront d’emblée pondéralement intéressants, ce qui facilite aussi pour les intervenants, toutes les opérations de mise en oeuvre.


La Normandie (le pays de Caux en particulier) détient le leadership en matière de production mondiale du lin fibre, mais 90% de la production est exportée vers la Chine et l’Asie pour des applications textiles. La promotion d’une exploitation industrielle dédiée composite de la fibre longue de lin, permet d’initier de nouveaux débouchés, d’ouvrir des marchés, et d’apporter de la valeur ajoutée « Made in France » en territoire.


De prime abord, pour Dehondt Composites, l’idée s’est imposée qu’il était intéressant et impératif de développer ces nouveaux matériaux. Dans le cadre de la filière FIMALIN (Fibre Matériaux Lin &Matériaux avancés), Dehondt a construit depuis 2009 un partenariat avec la société Arkema, spécialisée notamment dans les polymères et les résines techniques haute performance d’origine biosourcée. Cette synergie de compétences permet de fabriquer des produits et des matériaux composites thermoplastiques issus à 100% de la biomasse, et recyclables.


Le Groupe Dehondt pérennise ses activités par une stratégie d’innovation permanente. Dans ce contexte, sa filiale Dehondt Composites s’est dotée d’un équipement industriel de pointe, dont une ligne d’imprégnation calandrage en continu, unique en France.


Les résines poudres utilisées ne génèrent pas d’émanation de COV (composés organiques volatils), améliorant les conditions de travail des opérateurs, et renforçant le confort des consommateurs finaux.


Cet alliage renforts-résine, confère à la fibre composite des propriétés de robustesse, d’étanchéité, de souplesse.


Les préconisations de Dehondt Composites, reposent sur les développements réalisés par le Bureau d’étude du groupe, HELP CONSEILS, qui met en oeuvre une démarche d’innovation destinée à apporter aux produits une valeur ajoutée. Des partenariats avec des industriels, dans le cadre de projets collaboratifs, comme celui récent de FIABILIN (PSPC-PIA1 labellisé Investissement d’Avenir), ont permis de mettre en place et de développer un matériau composite thermoplastique.


L’innovation, la capacité de perpétuel renouvellement, assurent la pérennité de l’entreprise. Le slogan du groupe prend alors toute sa signification : « l’innovation, du végétal au composite ».


Adaptée à la mise en oeuvre des fibres composites, cette innovation permet de surcroît la création de nouveaux métiers, dans le cadre d’une volonté assumée de développement durable, de préservation du territoire, de mise en avant de produits plus vertueux, recyclables, sous-tendue par le désir de travailler en circuit court, de gérer la source des produits et de suggérer des réflexions sur leur devenir en fin de vie.

Les matériaux composites créés par Dehondt Composites, sont utilisés dans de nombreuses applications : le transport (Automobile – Panneaux sandwichs), le nautisme (Poulie Karver – Semi-rigide Zodiac), le bâtiment (Flax Floor – Panneau mural – Mobilier d’intérieur), le sport et les loisirs (Scube ® – Véhicule EMASIA, Vélo Lin-Bambou Ernest…), l’électronique (Coque Smartphone – Support de tablette…), et autres(Tente hussarde Nait-Up).


Ils ont été distingués et reconnus par les professionnels:


- En 2013 Dehondt Composites a obtenu le prix Agrobiobase pour un tissu de lin pré imprégné, fait d’une fibre végétale biosourcée, imprégnée par une résine, en un ou plusieurs plis, selon la nécessité de renfort technique, la rigidité. Il sera moulé, thermoformé, mis en oeuvre de façon particulière pour faire par exemple des carrosseries de véhicules, des capots d’aspirateurs…)


- En 2017 le Trophée Bronze a été attribué lors du salon Batimat - Catégorie Aménagement Intérieur, pour un panneau sandwich totalement biosourcé, qui a reçu des éloges.


- En 2018, obtention du Trophée du Développement Durable (catégorie PME). Comme nous l’a expliqué Françoise Latour, responsable relations extérieures et qualité chez Dehondt Composites, « notre défi est de passer du stade de la conception, de l’innovation, à l’industrialisation qui permettra de mettre en application notre technologie sur le terrain. En mars, au JEC à Paris (Salon International des Composites), nous avons présenté des modèles comme un plancher de tente La Hussarde de Nait-Up, installé sur des toits de véhicule, qui par cohérence et démarche vertueuse, ont été eux-mêmes conçus, à l’initiative de l’entreprise utilisatrice, à base de notre matériau composite léger, biosourcé et recyclable.


Nous pouvons ainsi réaliser toute l’étendue des propositions qui seront demain les nôtres, que ces partenariats nous permettent d’envisager. »Les défis sont grands pour Dehondt Composites qui a l’ambition de les relever, et de proposer des produits composites issus de la fibre longue de lin et d’autres fibres, qui demain constitueront notre environnement naturel.




DEHONDT Composites 95 rue Denis Papin Notre Dame de Gravenchon 76330 PORT JEROME SUR SEINE contact@dehondtcomposites.com www.dehondtcomposites.com +33 (0) 2 35 31 57 80 / 06 86 13 06 49

Posts à l'affiche