SCHUTZ - Priorité à l'exigeance

January 6, 2020

 

Andrea ADOLF est depuis 2005 la Présidente de SCHUTZ France. Ayant précédemment travaillé de nombreuses années à la maison-mère allemande, elle livre, pour Les Cahiers de l’Environnement,la stratégie pro-active de cette entreprise, résolument éco-citoyenne, leader mondial de la fabrication d’emballages de transport de haute qualité.

 

 

C.E. : Quelle est la singularité du Groupe SCHUTZ ?

A.A : Tout d’abord, son état d’esprit. Chez SCHUTZ, la priorité, c’est l’exigence. Exigence de la prestation, bien sûr. Mais aussi exigence environnementale qui nous anime depuis des années. Et nos clients ne s’y trompent pas ! Les plus grands noms de l’industrie agro-alimentaire,cosmétique, pharmaceutique, les plus gros fabricants de produits chimiques, phytosanitaires,de résines, de peintures, d’arômes et parfums, d’ingrédients alimentaires…tous font confiance à SCHUTZ pour leur fournir les conteneurs les plus modernes destinés à transporter des produits liquides en semi-vrac.

 

 

C.E : Pouvez-vous justement nous décrire votre activité ?

A.A : Nous en avons en réalité trois, même si l’une d’entre elles, la fabrication et le recyclage d’emballages industriels, représente à elle seule environ 85% de notre chiffre d’affaires.

Mais il convient également de citer la fabrication d’équipements pour le chauffage individuel et collectif ainsi que diverses spécialités industrielles de haute technicité, dont la fabrication d’éoliennes ou de matériaux composites ultra-légers pour l’aéronautique.

 

Pour faire clair, SCHUTZ est le leader mondial de la fabrication de GRV (Grands Recipients Vrac). On les appelle les conteneurs IBC. Tous sont réellement adaptés à la supply chain de nos clients. Un IBC est constitué de plusieurs composants modulaires interchangeables. Vous avez d’abord une cage tubulaire en acier, puis une palette et une poche en polyéthylène équipée d’une vanne et d’un orifice de remplissage avec un bouchon. Leur contenance varie entre 640 L et 1250 L. Les poches sont coextrudées en polyéhylène 2, 3 ou 6 couches afin d’ajouter des fonctions à nos emballages (protection des produits contre les UV, protection contre les risques antistatiques, barrière à l’oxygène et à la perméation des solvants, …).

Nous avons aussi des systèmes de cannes plongeantes permettant de vider les conteneurs sans contact de l’opérateur avec le produit. Pour le transport des produits dangereux, nous avons dans notre gamme des conteneurs homologués UN, répondant aux directives européennes et internationales qui sont directement issues des recommandations de l’ONU (Organisation des Nations Unies). La société a bien entendu mis en place un système de management de la qualité certifié ISO 9001.

En 2012, SCHUTZ a même été le premier fabricant de conteneurs IBC à obtenir la certification FSSC 22 000 – sécurité alimentaire – qui est le niveau le plus récent et le plus élevé pour les fabricants d’emballages alimentaires. Cette certification est aujourd’hui incontournable pour les industriels de l’agro-alimentaire les plus pointus.
 
 

C.E : Quelles garanties de sécurité proposez-vous à vos clients ?

A.A : Certains de nos clients évoluent dans des secteurs d’activité ou la moindre pollution, la moindre contamination, ne peuvent être tolérées. C’est par exemple le cas des peintures dans l’industrie automobile. Une contamination de l’emballage provoquerait des cratères irrécupérables sur la carrosserie des véhicules, avec de lourds impacts financiers. C’est pourquoi SCHUTZ a créé deux gammes : CLEANCERT et FOODCERT.

CLEANCERT est la nouvelle référence pour les secteurs industriels considérant de plus en plus la sécurité et la propreté des emballages comme un facteur de qualité incontournable.

FOODCERT désigne, quant à elle, la nouvelle référence pour les applications au sein du secteur alimentaire.

 

Concrètement, nos salariés travaillant à la fabrication de ces IBC certifiés doivent être équipés de tenues spécifiques : gants, charlottes…

L’ensemble des processus de fabrication, l’environnement de production et la chaîne logistique ont été analysées et adaptées pour permettre de répondre à ces exigences .

La fabrication est organisée en flux tendus à la commande. Chaque étape du processus et chaque composant, est attribué à l’emballage commandé. L’identification par code-barres est utilisée pour identifier les composants et garantir une traçabilité totale. Les emballages sont expédiés immédiatement après la fabrication. Si l’expédition est retardée, les emballages sont stockés à l’intérieur. Des housses plastiques, proposées en option, offrent une protection supplémentaire.


 

 

C.E : Quelle(s) initiative(s) concrète(s) SCHUTZ a t-elle mis en oeuvre pour inscrire son action dans une démarche environnementale implicante ?

A.A : Le Ticket SCHUTZ en est la plus parfaite démonstration. Il s’agit d’un service rendu par SCHUTZ à l’utilisateur final. Il consiste en la reprise gratuite des IBC SCHUTZ vides et en état d’être recyclés.

C’est un service que nous proposons dans toutes les zones industrialisées au monde. En France, nous collectons sur tout le territoire (hors îles et DOM-TOM) et à partir d’un IBC.

Le trajet d’un IBC peut être résumé comme ceci : un de nos camions passe chez le détenteur final de l’emballage, reprend l’IBC qui est alors envoyé à Marcoussis ou Saint-Etienne, où nous avons nos ateliers de recyclage. Nous retirons alors la poche en polyéthylène de l’IBC et équipons l’ensemble cage-palette d’une poche, d’une vanne et d’un bouchon neufs. L’IBC est ainsi vendu en tant qu’ IBC recyclé. C’est une pratique désormais courante chez nos clients, hormis pour les applications alimentaires ou très sensibles.

Quant à la poche, elle est vidée de ses éventuels résidus, déchiquetée, broyée et lavée. Nous utilisons cette matière première secondaire pour fabriquer en interne des palettes plastiques qui sont des composants de nos IBC neufs.

 

 

C.E : Pourquoi deux sites français ?


A.A : La France est le premier pays dans lequel SCHUTZ a décidé de s’expatrier en 1989.

Nous avons ouvert cette année le site de Saint-Etienne, là encore, dans un souci de réduire l’empreinte carbone liée à notre activité, de gagner en flexibilité et de garantir une sécurité d’approvisionnement sans faille. Les temps de transport de nos produits vers la région Rhône-Alpes, le Centre et la moitié Sud de la France sont donc ainsi réduits et nos capacités de production ont été augmentées.

 

Par ailleurs, la proximité jouant un rôle majeur dans le développement de notre activité, ce positionnement logistique stratégique permet d’améliorer encore le service à nos clients et d’optimiser notre flexibilité.

Notre site Stéphanois de 15 000 m2 est entièrement couvert. Il est équipé d’une unité d’extrusion-soufflage, d’une ligne d’assemblage complète et d’un atelier de reconditionnement.

Dans toute sa chaîne de valeur ajoutée, SCHUTZ parvient, grâce à la mise en place de ces diverses mesures, à réduire les émissions de CO2 et la consommation de matières premières , tout en utilisant l’énergie de manière plus efficiente.

 

 

SCHUTZ FRANCE
Chemin du Buisson Gayet
91460 Marcoussis
9 rue Bénévent ZI du Technopole
42000 Saint-Étienne
Tel : 01 69 80 50 00 - www.schuetz.net

Please reload

Posts à l'affiche

VOLTALIA - Un développement éco-responsable par nature

January 16, 2020

1/3
Please reload