DRAGER - L'expertise de la sécurité

December 10, 2019

Depuis plus de 125 ans, l’entreprise familiale Dräger s’attache à déployer ses activités dans le domaine de la prévention et de la protection du risque, qu’il intervienne dans le domaine médical ou de la sécurité. Dans ce contexte, le domaine environnemental occupe une part grandissante de l’activité du Groupe. Aujourd’hui présente à l‘échelon international, sa représentation française, fédérant 400 collaborateurs, est en charge du risque dans le domaine médical, à Paris, et le domaine de la sécurité, à Strasbourg.

Rencontre avec Patrick Grosclaude, Responsable produits sur la partie “Détection de gaz à poste fixe”.

 

Les Cahiers de l’Environnement : Quelle est aujourd’hui la force de frappe de Dräger ?

Patrick GROSCLAUDE : Dräger est une entreprise familiale dont le siège social se situe en Allemagne, à Lübeck.

Elle compte 14 000 collaborateurs, répartis dans les différentes structures du Groupe, comme aux Etats-Unis, en Amérique du Sud, en Asie, en Inde, en Russie et en Europe.

 

 

Avec un chiffre d’affaires de 2,6 milliards d’euros en 2018, le Groupe se positionne comme un acteur majeur en matière de création et de fabrication de systèmes de détection et de protection dans différents environnements.

D’abord, dans le domaine du feu, Dräger crée des systèmes de protection respiratoire isolants, circuit ouvert ou fermé.

Dans le domaine industriel, pour la protection de l’homme au travail en particulier nous fournissons diverses solutions de protection respiratoire filtrantes ainsi que des vêtements de protection pour parer aux risques chimiques.

Toujours dans le secteur industriel, nous concevons des équipements de détection de gaz à poste fixe et portable capables de prévenir et de protéger contre le risque d’explosion et de toxicité.

Enfin, nous collaborons avec les forces de l’ordre, mais aussi avec les industriels et les acteurs de l’environnement, en concevant des systèmes de dépistage d’alcool et de stupéfiants.

 

L’assemblage de nos équipements de détection et la fabrication de nos cellules sont réalisées par notre maison-mère, en Allemagne. Mais nous recensons également d’autres sites de fabrication, notamment en République Tchèque, en Russie, en Norvège, en Suède, aux Etats-Unis, au Chili et en Chine.

Pour ce qui concerne particulièrement la France, notre chiffre d’affaires s’élève à 125 millions d’euros et 75% de nos collaborateurs sont présents sur le terrain, pour être au plus proches des attentes de nos clients.

 

 

L.C.E : Au-delà de la partie sécurité, pouvez vous intervenir en amont de la fabrication des systèmes de détection et de protection ?


P.G : En effet, nous pouvons intégrer nos équipements dans le montage de certains process pour valider la non formation d’environnements dangereux. Ainsi, lors de la fabrication de méthane, nous intégrons des systèmes de détection de gaz pour certifier l’absence de danger et de nuage potentiellement explosifs inhérents à la transformation chimique présidant à la formation du méthane.

Ce type d’installation peut ainsi également être adapté au procédé de méthanisation par exemple. Nous sommes enfin un organisme de formation pour nos activités médicales et de sécurité et formons du personnel à l’utilisation et à la maintenance de nos équipements.

 

 

L.C.E : Dräger renforce ses activités dans le domaine environnemental. Pouvez-vous nous expliquer pourquoi et nous citer quelques réalisations illustrant cette volonté ?


P.G : Nos clients sont de plus en plus demandeurs de solutions de prévention du risque explosif. C’est pourquoi Dräger concentre ses efforts de R&D sur la création de nouvelles solutions de détection, notamment dans le domaine du gaz et du biogaz. Nous sommes en pleine phase de lancement de nouveaux produits et des tests terrain sont en cours. Par ailleurs, le marché du transport est très demandeur de nos technologies. Après le véhicule individuel, ce sont désormais les bus, ou les poids lourds, fonctionnant à l’énergie dite “verte”, qui pourraient être intéressés par nos systèmes de détection, du côté des transporteurs notamment. En effet, dans le cadre de la maintenance et du stockage des véhicules, il existe un risque potentiel de fuite au niveau du circuit d’alimentation en carburant. Ainsi, Dräger est sollicité pour installer de nouveaux systèmes de détection de gaz, principalement à poste fixe, c’est-à-dire fixés au mur, en vue de signaler la présence de méthane par des alarmes, voyants lumineux, sonores, pour prévenir les techniciens du risque d’explosion dans le local.

 

 

L.C.E : Comment peut-on faire si nous voulons vous rencontrer ?


P.G : Au-delà de la prise de contact direct, nous sommes présents sur de nombreux salons orientés autour du développement durable, comme sur Expo Biogaz à Lille les 12 et 13 juin (stand E62) , ou Biogaz Europe.

 

 

Dräger France
SAS Parc de Haute Technologie
25, rue Georges Besse
92160 Antony
Tel : +33 (0)1 46 11 56 00
Fax : +33 (0)1 40 96 97 20

https://www.draeger.com/​



 

Please reload

Posts à l'affiche

VOLTALIA - Un développement éco-responsable par nature

January 16, 2020

1/3
Please reload