COLAS - Etablissement WATTWAY : Une contribution de la route aux défis d’aujourd’hui

November 25, 2019

 

 

 

Avec 58 000 collaborateurs répartis dans le monde, 13,2 milliards de chiffre d’affaires dont 51% à l’international, Colas se trouve dans le top 5 des recycleurs mondiaux. Toujours en quête de solutions innovantes, Colas a développé Wattway, un système de routes solaires, testé en conditions réelles depuis 2016. A la fin de l’année, la commercialisation de cette solution démarre.

Rencontre avec Etienne Gaudin, Directeur de Wattway, situé à Magny-les-Hameaux (78).

 

 

Les Cahiers de l’Environnement : Pouvez-vous nous dire ce qu’est exactement Wattway ?

Etienne GAUDIN : Il s’agit d’une technologie permettant d’encapsuler des cellules photovoltaïques standards que l’on va intégrer dans des dalles qui seront positionnées au sol, de manière à produire de l’énergie solaire qui sera stockée, puis redistribuée pour répondre à différents besoins.

Cette solution est le fruit de cinq années de recherche et de développement, menées avec l’institut national de l’énergie solaire, structure du CEA basé à Chambéry.

 

 

L.C.E : Quels sont les défis technologiques auxquels Wattway va apporter des solutions ?

E.G : Le premier est la capacité à produire de l’énergie. Pour ce faire, les cellules photovoltaïques vont devoir tenir dans le temps malgré le trafic, puisque ces dernières sont amenées à être positionnées dans des lieux extrêmement variés, comme les routes départementales, les chemins de campagnes, les parkings de grandes surfaces…

Leur conformité par rapport aux usages routiers, particulièrement en terme d’adhérence, doit donc être assurée.

En tant que leader mondial de la route, Colas dispose du premier centre mondial privé de recherche et développement pour la route, situé à Magny-les-Hameaux, et a donc toute légitimité à proposer cette solution innovante.
 


L.C.E : Quelles expérimentations ont déjà été menées ?


E.G : Une quarantaine d’expérimentations ont déjà été menées dans différentes conditions de trafic et de lieux. Nous sommes allés au Canada, pour tester les dalles photovoltaïques en milieu froid, à la Réunion pour les éprouver dans un environnement chaud…

Les expérimentations ont aussi porté sur des conditions de trafic très hétérogènes. Nous avons également testé les dalles de manière autonome, c’est-à-dire déconnectées du réseau, ou en association avec une batterie pour alimenter des équipements.

Les premiers résultats ont été plus qu’encourageants.

Enfin, nous avons testé une autre configuration raccordée au réseau ; si l’installation produit plus d’énergie que nécessaire, cette dernière est transférée dans le réseau. A contrario, si l’installation ne produit pas assez d’énergie, le réseau électrique traditionnel viendra suppléer le manque d’énergie.

 

 

 

 

L.C.E : Quelles vont être les applications concrètes de ce nouveau support de production d’énergie ?​

 

E.G : Le premier marché sur lequel nous entendons déployer cette technologie concerne tous les systèmes autonomes pour alimenter des services de proximité en bord de voirie, comme l’éclairage destiné à sécuriser un arrêt de bus ou à alimenter une borne de recharge de vélos électriques…

On vise ici les endroits où l’accès au réseau électrique est compliqué, ou qui nécessitent des travaux conséquents pour être reliés au réseau général d’électricité. Cette solution Wattway a ainsi obtenu le label Solar Impulse car la technologie établit un pont entre écologie et économie, en apportant toutes les garanties de sécurité environnementales et économiques.

On peut aussi préférer Wattway pour des raisons esthétiques, puisque les dalles posées au sol ne dénaturent pas l’environnement et savent se montrer discrètes tout en produisant de l’énergie électrique.
 


L.C.E : Concrètement, quelles sont les capacités de production d’une dalle Wattway ?

E.G : En 2016, nous avons commencé l’analyse de cycle de vie d’une dalle Wattway. Les résultats ont été encourageants.

Aujourd’hui, nous pouvons dire avec certitude qu’un mètre carré d’une dalle Wattway, en fonction à la fois de la météo et du trafic, génère entre 40 kWh et 120 kWh par an. Ainsi, dans le Sud de la France, avec une installation de 4 m², on arrive à recharger entièrement 2 vélos par jour, de quoi alimenter une borne de recharge de vélos.

Pour l’instant, nous allons donc cibler un certain nombre de sujets, comme l’éclairage, les bornes de recharge de vélos électriques et les panneaux de signalisation.
 


L.C.E : Quand est prévu le début de la commercialisation de ces dalles ?

E.G : Nous l’envisageons pour la fin de l’année 2019. Nous avons déjà initié beaucoup de contacts, notamment auprès de certaines municipalités, qui se montrent très intéressées par notre technologie.
 


L.C.E : Avez-vous des partenaires dans cette aventure ?

E.G : La production des dalles est réalisée par VMH industrie un partenaire, certifié ISO 14 001 sur la partie management environnemental. Par ailleurs, des études sont en cours pour savoir comment recycler ces panneaux.

 


L.C.E : Si nous souhaitons vous rencontrer, comment le peut-on ?

E.G : Au-delà de la prise de contact direct via notre site, nous sommes présents sur bon nombre d‘événements. Dans les prochains mois, vous pourrez par exemple échanger avec nous lors des 23e Rencontres Vélo et Territoires les 26 et 27 septembre, à Angers ; lors des Rencontres Nationales du Transport Public, du 1er au 3 octobre, à Nantes.

Au Salon des maires et des collectivités, du 19 au 21 novembre, à Paris.

Enfin, nous serons présents sur Energaia du 11 au 12 décembre à Montpellier.

 



Colas – Etablissement Wattway

8, Rue Jean Mermoz,

78114 Magny-les-Hameaux

Tel : 01 77 47 20 53

www.wattwaybycolas.com

 

 


 

Please reload

Posts à l'affiche

VOLTALIA - Un développement éco-responsable par nature

January 16, 2020

1/3
Please reload