AR-VAL, l'optimisation des outils technologiques

December 11, 2019

 

 

Depuis l’année 2000, la société Ar-Val s’emploie à relever le défi d’un monde plus propre, en optimisant la gestion des déchets ménagers et industriels, en offrant des solutions durables, innovantes, en concevant des process de tri et de traitement des déchets à la pointe de la technologie, en utilisant les outils technologiques offerts par l’Intelligence Artificielle et l’automatisation.

 

Elle peut alors compter sur des outils connectés qui permettent à la fois :

 

- 1/ De mesurer les performances de tri des déchets dès la collecte, en réalisant l’analyse des données par le biais de logiciels que la société met au point, qui peuvent être utilisés sur des ordinateurs fixes, des portables ou sur des tablettes, et sont destinés aux exploitants qui assurent le traitement.

 

- 2/ D’assurer la sécurité des agents pendant l’exploitation de l’usine et lors des opérations de maintenance.

 

Dans le premier cas, ces outils connectés gèrent la mesure de la performance, renseignent sur la traçabilité des déchets, la fiabilité du process, et interviennent pour diriger l’automatisation et visualiser l’ergonomie.

 

Tout ceci afin de savoir si le process est performant, s’il fonctionne bien, pour vérifier que les déchets qui entrent dans les machines ressortent séparés, de la façon la plus propre possible, la plus performante pour chacun des matériaux, ce qui permet d’anticiper toutes les opérations, de juger de la possible dégradation des produits, de corriger éventuellement le dysfonctionnement des machines.

 

Ar-Val a pu ainsi développer depuis sa création, une gamme complète de logiciels permettant d’optimiser les process de tri et d’en faciliter le suivi, la gestion, l’automatisation et la maintenance, dans le respect des normes françaises et européennes.

 

Le logiciel Ar-Val Supervision par exemple,est un logiciel destiné aux opérateurs et aux collectivités exploitant un centre de valorisation des déchets. Il permet de piloter, paramétrer et mesurer précisément les performances des lignes de tri : visualisation complète et intuitive des équipements en 3D, paramétrage en temps réel de l’ensemble des équipements, automatisation complète de l’installation, connaissance en temps réel des performances, et gestion automatique optimisée de la mise en balles par la presse.

L’application Ar-Val Mobile quant à elle permet aux opérateurs de consulter l’état du centre de tri et les données de production en temps réel à partir du smartphone.

 

Dans le second cas, il s’agit d’optimiser le confort de travail des opérateurs de tri en cabine, et Ar-Val propose des cabines de tri respectant la Norme Française NF X35-702 qui assure les meilleures conditions de travail en termes de santé et de sécurité à ce jour pour les opérateurs de tri.

Il s’agit aussi d’assurer la sécurisation des équipements pour les opérations de maintenance.

 

Blaise Metangmo, Directeur commercial en charge des marchés publics, nous a éclairé sur ce point : « Un des équipements clé d’un process de tri c’est le crible.

 

Le crible balistique conçu par Ar-Val permet une séparation des déchets selon leur morphologie : plats, ronds, creux et leur granulométrie.

Afin de garantir la sécurité des agents de maintenance, un système de passerelles, qui se ferment automatiquement en mode maintenance, empêchent les risques de chutes dangereuses pour le personnel.

Pour le tri optique, des caissons insonorisés pour limiter les bruits au sein du process, des accès maintenance autour de ces séparateurs optiques, permettent d’améliorer les conditions de travail des agents de maintenance. »

 

Ar-Val propose aussi des services annexes à la maintenance, qui offrent la possibilité de mettre en place des contrats de maintenance pour tous les types de process de tri des déchets, ceux conçus et fabriqués par Ar-Val, comme les autres.

 

 

Tous les centres de tri de collecte sélective réalisés par Ar-Val depuis 2012 (une quinzaine) sont en extension des consignes de tri plastique afin de répondre aux exigences de la Loi de Transition Energétique pour la Croissance Verte (LTECV).

Blaise Metangmo a précisé un point d’importance : « Les usines en extension des consignes de tri sélectif de tous les emballages en matière plastique, assurent à Ar-val une place de leader dans ce domaine et dans cette préconisation, car ces usines fonctionnent très bien, grâce à une conception, et une organisation des machines performantes.

 

Citeo (éco-organisme dont la mission est d’organiser, piloter et développer le recyclage des emballages et des papiers mis en marché en France dans le cadre de la Responsabilité Elargie du Producteur), lance des appels à projets en direction des collectivités et d’autres opérateurs, pour construire des centres de tri performants et adaptés au tri de la collecte sélective.

 

 

En 2022 tous les centres de tri devront être équipés pour répondre à ces exigences d’extension des consignes des plastiques. Le défi est à relever, puisque seulement 30% du territoire est couvert. »

 

Ar-Val pense déjà à l’avenir, aux futures évolutions et pistes de développement à envisager pour parvenir à concevoir le process de demain pour assurer une extraction efficace : « Le pôle informatique d’Ar-Val fait la différence, anticipe l’avenir et développe des outils, des logiciels, à partir du besoin du client, de leurs attentes. »​
 


AR-VAL

Z.A. de Kermelin Est

18, rue des Frères Montgolfier

B.P. 10052 56892 Saint-Avé cedex

Tel : 02 97 44 44 10

Fax : 02 97 44 44 19


 

Please reload

Posts à l'affiche

VOLTALIA - Un développement éco-responsable par nature

January 16, 2020

1/3
Please reload