MOBA FRANCE vers une gestion connectée des déchets


Forte d’une expérience de plus de 30 ans dans la conception et la fabrication de technologies mobiles et embarquées, la société Moba a développé un système complet de pesage et d’identification des conteneurs à déchets. Son objectif ? Répondre aux directives du Grenelle de l’environnement qui appliquent le principe du pollueur-payeur aux ordures ménagères.


Les chiffres publiés en mars par le commissariat général au développement durable parlent d’euxmêmes. La tarification incitative permet de réduire de 28% la quantité de déchets non triés par les habitants et d’augmenter de 33% le tonnage de déchets triés. Cinq millions de Français sont d’ores et déjà soumis à ce principe du pollueur-payeur. Mais pour les autres, tout reste à faire. Et c’est là que la société Moba, leader en technologies mobiles et embarquées, entre en scène.

« Moba offre des solutions reconnues, pour la collecte contrôlée des déchets, que ce soit en porte à porte ou auprès des industriels. Depuis 1993, ces systèmes sont utilisés en Europe et présentent l’avantage de s’adapter aux demandes et profils des différentes collectivités », explique Philippe Decorte, directeur technique de la division Pesage-Identification de Moba France.

Le concept, dans son ensemble, repose sur la pesée embarquée, grâce à des camions-bennes équipés de dispositifs de pesage des poubelles. Il est complété par un système d’identification fonctionnant grâce à des puces RFID (identification par radio-fréquence) installées dans les bacs à déchets et dans les véhicules, et dont les données sont directement transmises à des ordinateurs de bord. « Cela permet de contrôler précisément la quantité de déchets jetée par les habitants et de les facturer uniquement pour les déchets qu’ils ont produits », précise Philippe Decorte.

Mais l’offre Moba, particulièrement souple, peut se baser uniquement sur l’une ou l’autre des solutions de pesée ou d’identification. Dans le cas d’une simple identification, la collectivité fait le choix de calculer la redevance sur le nombre de fois où le bac à ordures ménagères sera collecté. « Le simple marquage des conteneurs peut aussi permettre de repérer les bacs disposés illégalement, de les facturer ultérieurement et, par conséquent, de réaliser des recettes supplémentaires non négligeables », poursuit le responsable.

Optimiser les tournées

Baptisé MAWIS (Moba Automatic Waste Identification), le système d’identification développé par la société Moba permet de déployer des solutions innovantes en matière de gestion des déchets. Un exemple simple : « Notre logiciel est capable, si notre client le souhaite, de déterminer quelles poubelles sont remplies et doivent être collectées. Nous pouvons en effet équiper les véhicules d’un GPS qui intègre les données transmises par nos puces et éviter ainsi les courses à vide. Les tournées sont optimisées, générant des économies intéressantes pour les collectivités », précise Philippe Decorte. L’itinéraire pouvant être sauvegardé, cela permet également aux conducteurs remplaçants de reprendre les tournées sans problème.

En fabricant elle-même l’ensemble de ses dispositifs et produits tels que capteurs, contrôleurs et interfaces humaines, Moba se distingue de ses concurrents directs et fait évoluer son offre suivant le besoin client. « Je pense ici à MAWIS compact, une variante fonctionnant sans ordinateur de bord et basée sur la transmission des données par radio, ou encore à notre douchette Moba qui est un système portable de lecture des puces installées dans les bacs», continue le directeur technique.

Points d’apport volontaire

Le développement de conteneurs semi-enterrés dans de nombreuses collectivités a également poussé la société Moba à s’intéresser aux points d’apport volontaire. « Nous avons créé un système de contrôle de niveaux de ces points d’apport afin de détecter le taux de remplissage envoyé par télétransmission au bureau pour optimiser les tournées de collecte. Nous développons également une solution de contrôle d’accès avec cartes afin de déterminer qui sont les usagers et de faciliter la mise en place de la redevance incitative », conclut Philippe Decorte.

A ce jour, la pesée embarquée associée à une redevance incitative s’est généralisée dans les pays du Nord de l’Europe. La France est en retard mais les aides de l’Ademe aux collectivités soutiennent sa progression en la matière. L’agence de l’environnement intervient financièrement aussi bien lors des études préalables que pour la mise en place des dispositifs.

MOBA France

11 rue Charles Cordier

Parc d’activités du Bel Air

77164 Ferrières-en-Brie

Tel : +33 1 64 26 61 90

Fax : +33 1 64 26 19 46

E-mail : infos@mobafrance.com

Mots-clés :

Posts à l'affiche