L’ultrafiltration innovante par POLYMEM

January 7, 2017

 

 

La société Polymem fut créée en 1997 par deux collaborateurs, son PDG et son Directeur technique actuels. Ces hommes de plus de 25 ans d’expérience dans le segment des membranes eurent alors pour objectif la création de nouvelles fibres et membranes fibres creuses en matières organiques pour le traitement de l’eau. Dès lors, ils développèrent des modules d’ultrafiltration aux spécificités techniques propres. Leur caractère innovant résidait non seulement dans le choix de ses matériaux, mais d’autant dans le procédé de filtration employé. Polymem s’est progressivement imposé comme seul fabricant français de modules de filtration à base de membranes fibre creuses organiques. Située à Toulouse, l’entreprise compte aujourd’hui plus de 250 installations à l’échelle internationale tandis que sa technologie d’ultrafiltration est vendue partout à travers le monde. Expert inventif et de surcroît impliqué, Polymem est président du Cluster WSM et Membre Fondateur du Pôle Eau.

 

L’entreprise met à disposition une gamme standard complète de membranes et de modules d’ultrafiltration et réalise également à façon des membranes et modules sur mesure. Elle couvre ainsi les diverses applications concernées : production d’eau potable, prétraitement au dessalement, traitement final des eaux usées pour réutilisation ou production d’eau ultra-pure ; et répond aux besoins variés des marchés municipaux, industriels et commerciaux (médical et paramédical, pharmaceutique, industrie alimentaire, industrie électronique, sidérurgie, chimie).

 

Ses services d’optimisation, de maintenance ou de remplacement de modules sur toutes marques d’installations complètent par ailleurs le savoir-faire hors-pair dont bénéficie sa clientèle. 

 

«Innovation » en tant que mot d’ordre


De par sa démarche constante d’innovation et d’amélioration, Polymem fait de ses produits des solutions à l’efficacité accrue. L’ingéniosité de ses procédés le place en amont des problématiques inhérentes au traitement de l’eau, permettant d’y répondre par des techniques nouvelles, aux performances améliorées, mais surtout adaptées.

 

Déjà à l’époque de sa création, Polymem était le seul fabricant à travailler notamment en « externe/interne ». Contrairement au processus habituel, l’eau est amenée sur la surface externe des fibres, puis est filtrée avant de ressortir propre de l’intérieur de chaque fibre. Tandis que les autres entreprises fonctionnaient encore en processus inverse, « interne/externe », Polymem optimisait dès le départ la surface externe de filtration, plus grande, évitant ainsi tout risque de boucher les fibres (comme c’est le cas par l’intérieur), et permettant de filtrer des eaux brutes plus chargées. Quelle que soit sa qualité à l’entrée, l’eau obtenue est parfaitement clarifiée et désinfectée. En effet, ce traitement purement mécanique réalisé à faible pression, sans aucune adjonction de produits chimiques, élimine non seulement les particules, mais aussi les pathogènes (bactéries et virus), et ce, par un processus au rendement plus efficace.

 

La filtration optimisée

 

Polymem investit actuellement dans la phase d’industrialisation du projet Neophil, lancé en 2014 avec la réalisation d’une nouvelle ligne de production industrielle de membranes fines creuses hautement et durablement hydrophiles à base d’un nouveau polymère PVDF appelé « Kynar ». La particularité de cette nouvelle composition confère à la membrane des propriétés hydrophiles excellentes, résistant au colmatage et permettant une filtration plus fine, une augmentation des débits d’eau filtrés avec une qualité d’eau stable à sa sortie. Polymem a par ailleurs décroché l’appel d’offres lancé par l’une des plus importantes usines d’ultrafiltration de France, à Saint-Cloud pour le remplacement d’une partie de leurs membranes déjà existantes.

Polymem fut décerné du Prix de l’innovation en 2000 par l’INPI et du Trophée de l’Innovation à l’international en 2011 par OSEO, ADEME et UBI France.

 

Polymem, c’est aussi…

…La potabilisation d’eau en situation d’urgence humanitaire (catastrophes naturelles, sinistres, approvisionnement de camps de réfugiés). La société œuvra notamment dans le cadre de ces interventions en partenariat avec la Fondation Véolia. Dans ce même but, elle participa au Salon DIHAD 2016 (Dubaï International Humanitarian Aid et Development conference).

Et pour élargir encore son implication, Polymem a pour souhait de développer par la suite la fabrication de membranes pour le traitement des gaz et la capture de CO2. Les avancées Polymem… à suivre.

Polymem sera présent au salon Pollutec à Lyon en Novembre 2016.

 

 

POLYMEM Madame Isabelle Duchemin

3 rue de l’Industrie

31320 Castanet-Toulousan

05 61 31 78 66

 

 

 

 

 

www.polymem.fr

contact@polymem.fr

Please reload

Posts à l'affiche

VOLTALIA - Un développement éco-responsable par nature

January 16, 2020

1/3
Please reload