MONNET-SEVE SOUGY : Le bois, matériau moderne et éco-responsable



MONNET-SEVE-SOUGY, est une entreprise familiale française, créée en 1929, qui exploite les bois de Résineux dans 4 grands massifs forestiers français (le Jura, les Alpes, le Morvan, et le Massif Central) : le Sapin, l’Epicéa et le Douglas, utilisés principalement dans le bâtiment (la France est le 3ème producteur de Douglas dans le monde après les USA et le Canada, et le premier en Europe).


Le groupe MONNET-SEVE-SOUGY représente 520 personnes, réalise un chiffre d’affaires de 145 Millions d’euros, et fort de 5 sites de production (Outriaz, près de Nantua, à la fois scierie et menuiserie ; St Vulbas près de Lyon, une scierie; Sougy sur Loire, scierie et usine de lamellé collé ; Maiche, dans le Haut Doubs, une scierie ; Rumilly, à côté d’Annecy, une usine de lamellé collé), il est spécialisé dans la première transformation de résineux français, la scierie, transformant ainsi 850.000 m3 de bois par an,et 50 000 m3 de lamellé collé dans la seconde transformation de résineux français. Lamellés collés : matériau qui s’obtient par collage de plusieurs lamelles en bois dont le fil est essentiellement parallèle, qui sont d’abord séchées, triées, débarrassées de tout défaut, puis collées bout à bout (aboutage) dans le but d’obtenir la longueur désirée . Les longueurs sont alors recouvertes de colle, superposées dans le sens de la fibre du bois et pressées.

Les lamellés collés sont utilisés plus particulièrement pour réaliser des charpentes et des éléments structurels destinés à la construction de bâtiments.


MONNET-SEVE exporte 35% de sa production dans différents pays, intracommunautaires (Belgique, Angleterre, Espagne, Irlande, Italie), aux USA et au Japon (pays dans lequel le groupe MONNET-SEVE-SOUGY exporte des Douglas lamellé collé pour la construction de bâtiments.) L’entreprise est très engagée en termes de développement durable et de qualité de service, et s’est dotée de certifications conformes à des normes qui peuvent varier d’un pays à l’autre, tel que PEFC, qui garantit une gestion durable des forêts, permet de contrôler la traçabilité et la provenance des bois qui doivent être issus de forêts protégées et surveillées ; CE qui assure le classement structurel des bois destinés à la construction ; FCBA, un organisme extérieur de contrôle, et des normes spécifiques comme Le JAS (qui assure la certification des produits pour le marché japonais- Japan Agricultural Standard), ou pour les Etats-Unis avec la certification WCLIB. Le groupe MONNET-SEVE-SOUGY maîtrise l’intégralité de la transformation, du séchage, du rabotage, et du traitement.

Sa logistique et son positionnement géographique en font le leader Français en matière d’exportation de sciages résineux. Il fournit le matériau brut à des charpentiers, des négociants, à la grande distribution, mais aussi des produits valorisés (pour bardages, terrasses…), et des produits séchés, rabotés et recollés pour faire des structures de grande portée, des bâtiments plus importants (les lamellés collés).

Comme nous l’a indiqué Stéphane VIVES, président du directoire de la société MONNET-SEVE-SOUGY, trois axes de développement permettront de renforcer encore la présence de l’entreprise sur le marché, et permettront d’assurer la gestion du bois de résineux, et d’offrir des perspectives favorables en matière d’environnement.

« Il s’agit :

1/ De bien gérer la forêt en France, ce qui est un gage de pérennité, de prolonger les efforts consentis depuis l’époque de Colbert, pour protéger les forêts, les développer, en s’appuyant sur les compétences de l’ONF, qui assure, dans le cadre du régime forestier, la gestion durable des forêts communales. Il est important de valoriser le rôle de la forêt auprès des Hommes et des territoires, d’intervenir dans le développement du bois énergie en étant un acteur significatif et structurant de ce marché, au regard des enjeux d’équilibre global du marché du bois, de l’essor des énergies renouvelables et de lutte contre le réchauffement climatique.

2/ De placer la forêt au cœur des préoccupations de tous. Elle croit chaque année, et sa surface s’est accrue de 35% en 50 ans, s’enrichissant de 30.000 ha de feuillus et de résineux (la surface de plus de 50.000 terrains de football par an).

Dans le même temps, pour accroître l’efficacité de l’exploitation forestière du bois, il faut optimiser et améliorer le rendement matière, fournir des outils qui permettront d’utiliser la quasi-totalité de la structure bois, et de réaliser la plus grande quantité possible de planches utilisables à différents stades dans la construction, et selon des préconisations différentes (murs d’enceintes comme bacs de compost).

3/ De développer au maximum la construction bois (chaque fois que l’on va utiliser 1 m3 de bois dans une construction, on va séquestrer 1 tonne de gaz carbonique, ce qui est bon pour la planète et pour les générations futures). Le bois a acquis ses lettres de noblesses, et des sociétés comme MONNET-SEVE-SOUGY, peuvent proposer désormais un bois moderne, possédant des caractéristiques avérées de durabilité, de résistance structurelle, de robustesse, valorisé grâce au sciage, au séchage, au rabotage, selon un cycle vertueux, qui permet d’utiliser les déchets provenant de la fabrication, pour sécher le bois par exemple, selon un cycle court.

Le produit bois final, sera aussi stable qu’une poutre de métal ou de béton. Robustesse, durabilité, résistance structurelle.

(seulement 10% des maisons fournies sont en bois en France - 0.15 m3 de bois par habitant, contre 0.45 aux Usa, et 0.48 au Japon) ».


Le groupe MONNET-SEVE-SOUGY, contribue au développement du bois dans la construction, au travers de produits de plus en plus innovants, modernes, qui donneront à chacun l’envie de construire une maison en bois plutôt qu’une maison en béton.


Les défis à relever sont significatifs, et engageants pour l’avenir.​


Monnet Sève Sougy 01430 OUTRIAZ FRANCE 04 74 76 32 58

Posts à l'affiche