Ségolène ROYAL Les énergies renouvelables, piliers de la croissance verte

January 23, 2017

 

 

 

 La France bénéficie, dans l’Hexagone et dans ses outre-mer, d’atouts considérables pour devenir un grand producteur d’énergies renouvelables : le 1er potentiel agricole, le 2ème gisement éolien et la 3ème surface forestière d’Europe ainsi qu’un vaste domaine maritime, le 2ème au monde.

 

Tous nos territoires disposent de ressources valorisables pour faire monter en puissance ces énergies propres, terrestres et marines. Elles vont nous permettre de lutter plus efficacement contre le dérèglement climatique, de rééquilibrer notre modèle énergétique, de réduire les pollutions, de faire baisser les factures de nos importations, de nos entreprises et des ménages, de créer des activités nouvelles et des emplois durables.

 

 

La loi sur la transition énergétique pour la croissance verte fixe à notre pays des objectifs ambitieux dont, d’ici 2030, la réduction de 40 % de nos émissions de gaz à effet de serre et le doublement de la part des énergies renouvelables dans notre consommation finale (32 %). Avec les plans d’action qui l’accompagnent, elle met en place des moyens concrets, accessibles à chacun, pour accélérer l’essor des énergies vertes (solaire, éolien, hydroélectricité, biomasse, géothermie, énergies marines…).

 

Les  appels à projets lancés pour soutenir, par exemple, le solaire thermique, l’éolien off shore, le froid renouvelable, les fermes pilotes hydroliennes, les grandes installations photovoltaïques ou la création de 1.500 méthaniseurs et de 200 territoires à énergie positive ainsi que les soutiens financiers de BPI-France et du Programme des investissements d’avenir, les aides aux collectivités de la Caisse des dépôts et consignations, le doublement du Fonds chaleur de l’Ademe et
le crédit d’impôt-transition énergétique de 30% sont autant de leviers qui vont nous permettre d’accélérer le mouvement, d’être à la pointe de l’innovation technologique et de consolider des filières industrielles et de services d’avenir.

 

J’ai tenu à lever les freins qui entravaient le déploiement des énergies renouvelables. En simplifiant les procédures administratives afin que, sans en en rabattre sur nos exigences environnementales, les délais d’instruction et de recours soient raccourcis et les coûts qui en résultent diminués. En expérimentant dans plusieurs régions l’autorisation unique qui a vocation à être généralisée. En clarifiant et en sécurisant le cadre juridique et les dispositions tarifaires pour renforcer la visibilité dont les investisseurs ont besoin.

Certaines technologies sont déjà matures et de plus en plus compétitives ; d’autres vont rapidement le devenir. Nos territoires, souvent à l’origine de réalisations qui préfigurent ce qui devient possible à grande échelle, ont prouvé leur capacité d’initiative. Nous pouvons compter sur les talents de nos chercheurs et de nos ingénieurs, sur l’engagement croissant de nos entreprises, grandes et petites, dans cette nouvelle économie climatique qui représente un formidable gisement de compétitivité.

 

Le mouvement est lancé.

 

A nous, citoyens, entreprises, territoires, pouvoirs publics, de réussir ensemble cette mutation énergétique qui fera de la France une grande puissance écologique.

 

A nous, pays hôte du Sommet Paris-Climat en décembre 2015, d’être exemplaires chez nous et force d’entraînement pour les autres.
 

Ségolène Royal

Ministre de l’Ecologie, du développement durable et de l’énergie
 

Please reload

Posts à l'affiche

ENERGY SOLUTION - Solutions d'optimisation énergétique

December 3, 2019

1/3
Please reload